Focus sur le métier d’Œnologue

La supervision durant l’élaboration des vins est assurée par l’œnologue. Celui-ci peut travailler pour son propre compte ou auprès d’une entité spécialisée dans la production de vin.

En quoi consiste le métier d’œnologue ?

Le métier d’œnologue consiste à accompagner les vignerons dans l’élaboration du vin. Il va superviser la vigne depuis sa plantation jusqu’à sa mise en bouteille. L’œnologue décide conjointement avec le viticulteur du moment de la récolte de la vigne et de l’élaboration du vin. Un tel professionnel adapte également le procédé de vinification au profil du vin. Cela sera fera selon qu’il s’agisse de vin au cépage, au terroir ou au millésime. À noter que le métier d’œnologue repose sur le relationnel. Il est de ce fait important d’avoir de bonnes capacités sensorielles pour intégrer le métier.

Comment devient-on œnologue ?

Pour devenir œnologue, il faut d’abord avoir de solides connaissances dans le domaine de l’œnologie et de la viticulture. Cette dernière est importante puisqu’il arrive que l’œnologue soit appelé à conseiller le viticulteur. Actuellement, il faut disposer du DNO (Diplôme National d’Œnologue) avec un niveau master pour exercer le métier.

Outre les connaissances techniques, il est également important que l’œnologue ait le sens des responsabilités et la rigueur. Ces atouts personnels sont nécessaires durant la supervision de l’élaboration du vin. À part cela, un sens de l’analyse et de l’écoute est de mise. Si l’œnologue veut évoluer dans sa carrière, il est appelé à suivre des compléments de formations. À l’issue de la formation, il pourra devenir œnologue indépendant, formateur ou encore chercheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *