Les bases de la dégustation de vin

Un gouteur de vin tient un rôle très important dans la gastronomie européenne. Qu’il s’agit d’une spécialité française, italienne ou espagnole ; le vin reste la boisson incontournable durant les festivités. Selon l’avis des Français, être un gouteur de vin nécessite de compétences bien particulières. Comme tout le monde maitrise les principes de la gastronomie, rare est ce qui exerce le métier de critique. Les lignes suivantes détermineront étape par étape les bases de la dégustation de vin. Ces astuces vont surement rafraichir l’expérience des sommeliers et cavistes expérimentés dans leur domaine. Mais ces bases vont aussi servir d’explications claires autour des crus, vins et spiritueux fabriqués un peu partout en Europe.

Gouteur de vin : les étapes principales

La première démarche a pour objectif d’inspecter le vin sous un éclairage naturel. Le dégustateur devra en premier lieu vérifier la couleur, l’opacité et la viscosité du cru. A titre de rappel, plus un vin possède une couleur foncée, plus il est âgé et complexe. Après l’observation vient ensuite le test d’acidité. Pour ce faire, il faut tournoyer délicatement le vin. Si le cru a la même teneur que l’eau, cela signifie que le vin est très léger et frais. Au contraire, si le vin est très visqueux ou quand il ressemble au sirop, cela signifie que le cru est très riche en alcool. Un bon gouteur ne dépassera pas d’une minute pour passer cette étape. Déjà, il suffit de consulter les étiquettes de la bouteille pour voir confirmer la teneur en alcool. Le corps du vin et l’acidité sont les aspects les plus cruciaux à prendre en compte lors de la dégustation d’un vin. Ces critères sur les bases de la dégustation du vin le classifient sur les mets correspondants et sur le style du vin lui-même.

Une viniculture de renom se cache un œnologue hors pair

Pour un sommelier qui se respecte, les sensations tiennent une importance incontournable à la fin de la dégustation. C’est comme une appréciation subjective à l’égard du propriétaire du vinicole. Ces sensations pourront être une appréciation, une critique ou un conseil sur processus de vinification. La dégustation de vin se trouve entre le nez. Dans la mesure où l’apprentie œnologue ou sommelier, décrit un vin par le nez, il sera apte à améliorer la procédure de fabrication. C’est la raison pour laquelle chaque viniculture de renom dispose d’un gouteur expérimenté en permanence. C’est à la fois le premier responsable de la cave et le maître du lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *