Comment déguster et apprécier du vin rouge ?

Le vin est une boisson consommée pour ses nombreuses vertus ainsi que sa saveur. Sa dégustation et son appréciation nécessitent certains prérequis. Si vous voulez en savoir plus sur comment déguster et apprécier le vin. Cet article vous en dira davantage.

Les préalables à une dégustation de vin rouge réussie

Pour une meilleure appréciation du vin rouge, il est important de savoir choisir le cadre de dégustation. L’endroit dans lequel vous procédez à l’appréciation du vin rouge doit être neutre. Ce lieu doit être indolore. La luminosité et la température doivent être normales. Acheter du vin chez un caviste en ligne, n’empêche pas de le déguster. L’appréciation peut se faire à la maison.

Veillez également à ne pas laisser d’odeur sur votre verre. Aussi certains verres sont recommandés pour la dégustation du vin rouge. Comme exemple, il y a les verres en forme de tulipe. Ces verres permettent une meilleure appréciation du vin rouge.

En dehors de la neutralité du cadre, cette neutralité vous incombe également. À cet effet, vous ne devez pas procéder à la dégustation après avoir avalé un aliment d’une saveur assez puissante. Si vous le faites, vous n’arriverez pas à apprécier convenablement le vin rouge. Il est aussi préférable de procéder à l’exercice de dégustation loin des heures de repas. Ainsi vos sens seront bien aiguisés au point de reconnaitre facilement les saveurs. Vous pouvez aussi choisir du bon vin rouge en vous fiant à un guide des vins.

Les différentes étapes de la dégustation et de l’appréciation du vin rouge

Contrairement à ce que pensent plusieurs personnes, la dégustation ne fait pas intervenir que le goût. Plusieurs sens sont mis à contribution.

L’ouïe

Pour apprécier le vin, il est important de le regarder. Ainsi, en le regardant vous pourrez avoir un véritable aperçu sur la couleur et sa viscosité.

En ce qui concerne la couleur, elle ne permet pas tout le temps d’avoir une idée sur le goût du vin, mais elle permet d’apprécier la richesse de la robe du vin et la couleur de cette dernière. Pour déterminer la robe du vin, il suffit d’observer le vin à travers le verre sur un fond blanc.

En ce qui concerne la viscosité, elle permet de déterminer le niveau d’alcool du vin. Plus un vin est visqueux, plus il est alcoolisé. Pour déterminer cette viscosité, il faut tourner le vin dans le verre. Ainsi vous parviendrez à déterminer si le vin est fluide ou pas.

L’odorat

L’odorat joue également un rôle important dans l’appréciation de la saveur du vin. L’odeur du vin s’apprécie deux fois. La première fois, vous sentez le vin sans le remuer. Cette phase permet de détecter les arômes présents pendant que le vin est stable. Ces arômes vous permettent de détecter les défauts du vin.

Le deuxième nez s’apprécie en remuant le vin. Vous pouvez le verser dans une carafe et le remuer. Lorsque le vin rentre en contact avec l’air ses arômes se dévoilent très facilement. Vous pourrez donc distinguer entre les différentes catégories d’arôme. Il s’agit des arômes primaires, secondaires et tertiaires.

Le goût

C’est la phase la plus importante. Elle permet de savoir ce que vaut véritablement le vin. Il faut donc tenir le verre par le pied pour avaler le vin rouge. Une fois le vin dans la bouche, remuez-le correctement. Ce n’est que de cette manière que vous apprécierez la saveur complète du vin. Toutes les étapes sont importantes.

Cependant, trois sont décisives. Il s’agit de l’attaque qui permet d’apprécier la puissance du vin. Ensuite la phase au milieu. Elle permet d’apprécier les tanins du vin rouge. Pour finir, la troisième étape permet de déceler la saveur vers laquelle tend le vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *